Auteur : Prof de français

Fiche de lecture sur « Les nourritures terrestres » d’André Gide

nourritures terrestres

Ce livre placé sous deux héritages opposés, l’Antiquité (Ménalque) et le Nouveau Testament (Nathanaël), met un accent profond sur la relation à autrui. Cette transmission de savoir passe clairement par une nouvelle vision de la vie qui doit cesser d’être purement intellectuelle « Nathanaël, il faut que tu brûles en toi tous les livres » (livre 1er) pour devenir d’abord sensible.

Fiche de lecture sur « L’immoraliste » d’André Gide

André Gide

L’Immoraliste est un récit[1] qui emprunte pour une large part à la vie personnelle d’André Gide. En effet, l’histoire relate l’union désastreuse d’un homme à l’éducation puritaine avec une femme dévouée, à laquelle il se marie par convention. Il découvre son homosexualité et les joies hédonistes suite à une grave maladie. Cela ne peut que faire écho au parcours personnel de l’auteur qui lui aussi fut déchiré entre son mariage de raison et ses appétits pédérastes[2], découvrit les bonheurs procurés par les sens après avoir failli mourir de la tuberculose, et délaissa son épouse.